La Méandre réunit des intervenant.es, des chercheurs et des chercheuses en analyse institutionnelle. Elle réalise des interventions auprès de structures (associations, collectifs, entreprises, collectivités locales…), des diagnostics institutionnels,  des accompagnements (notamment dans le cadre du DLA), des enquêtes en immersion, propose des formations et accueille des groupes de recherche autour de thématiques liées à ses activités.

Actualités de la Méandre !

La Méandre s'apprête à rejoindre officiellement le réseau des Crefad, réseau dans lequel nous nous ressourcions déjà mais de manière officieuse...

Les chroniques milanaises en version intégrale toujours disponibles.

Ainsi, le collectif pluridisciplinaire de la Méandre mobilise l’Analyse institutionnelle pour :

 

  • prévenir les crises internes des organisations
     

  • résoudre les conflits à l’intérieur d’une équipe ou d’un service

  • adapter les structures à une crise de croissance

  • profiter des difficultés rencontrées pour se réorganiser

  • fédérer le groupe et renforcer la cohésion d'équipe

  • soutenir ou renforcer la négociation

  • structurer une gouvernance forte et ancrée

  • construire un projet au service du collectif

La Méandre, pour agir collectivement et en profondeur sur vos organisations, prendre en compte les changements ou actualiser votre fonctionnement

 

Les groupes et les organisations ont régulièrement besoin d'adapter leur fonctionnement aux nouveautés qui les affectent. Nouvelles personnes, évolutions des services, modifications du contextes, ... sont autant d’événements qui, s'ils ne sont pas travaillés, intégrés, peuvent générer des blocages, freiner l'avancée des projets, créer des situations conflictuelles.

Nous pouvons vous aider à intervenir sur ceux-ci en nous appuyant sur les apports de l'analyse institutionnelle.

Notre ressource, l'Analyse institutionnelle

L'analyse institutionnelle tente de mettre à jour les dynamiques de fonctionnement d’une institution, «l'institution» étant considérée comme une forme sociale établie : un réseau d'association ou de personnes, une coopérative, une entreprise ou encore un établissement public.

Ces dynamiques, vivantes puisque toujours en mouvement, peuvent se lire à travers des règles explicites ou implicites, des habitudes, des rapports entre les protagonistes, des rôles institués, des rapports avec l'extérieur, etc.

Ces dynamiques peuvent également être envisagées comme des processus, des tendances, des mouvements dialectiques, des forces qui s'exercent à l'intérieur d'une forme sociale – l'institution – et qui lui demandent de s'adapter, d'évoluer, de prendre en compte leurs nouveautés.